Qu’est-ce qu’un répéteur Wifi ?

répéteur Wifi

L’accès à internet se fait généralement dans les foyers à l’aide d’une box qui utilise un signal Wifi. Il est possible de constater que la couverture Wifi n’est pas de bonne qualité dans toutes les pièces, tous les étages ou coins de la maison, selon la configuration du logement et la charge locale des ondes.

Il existe une solution simple pour résoudre ce problème et étendre la zone de couverture Wifi à l’intérieur de la maison : le répéteur Wifi. Ce gadget, dont le concept de fonctionnement est en fait assez simple à appréhender, permet de bénéficier d’une connexion internet de qualité dans les zones où la réception du signal Wifi est mauvaise.

Nous allons également comparer et  présenter les différences entre un amplificateur Wifi, un boîtier CPL et un répéteur Wifi, trois équipements qui peuvent atteindre le même objectif mais utilisent des méthodologies différentes.

C’est quoi un répéteur Wifi ?

Maintenant que nous savons à quoi sert un répéteur Wifi, c’est-à-dire à améliorer la couverture Wifi d’une box Internet ou d’un routeur, examinons de plus près le fonctionnement de ces appareils.

Un répéteur, en particulier, capte le signal du réseau Wifi Internet de votre box ou de votre routeur pour en produire une réplique qu’il va diffuser dans la région où il est positionné, agissant effectivement comme une seconde box Wifi. Il peut ainsi doubler la zone de couverture du réseau en fonction de sa position. En revanche, un répéteur n’améliore pas la qualité (vitesse ou puissance) d’un signal Wifi, contrairement à un amplificateur.

Si votre répéteur reçoit un signal faible, il ne pourra que reproduire ce signal faible, ce qui implique que vous devez choisir soigneusement l’emplacement de votre répéteur pour maximiser son efficacité, comme nous le verrons plus loin dans cet article.

Quels sont les différents modèles de répéteurs Wifi

Les signaux Wifi se présentent sous différents formats. Le Wifi « AC » (802.11ac) est la norme Wifi la plus récente et peut atteindre des vitesses théoriques de 1700 Mbps. Si votre box utilise la norme « AC », vous devez choisir un répéteur wifi qui est également compatible avec la norme « AC » pour tirer le meilleur parti de l’appareil et étendre la zone de couverture du réseau Wifi.

A LIRE AUSSI  Comment améliorer la vitesse de votre box internet ?

Tous les appareils connectés au réseau Wifi, y compris les répéteurs wifi, sont rétrocompatibles, ce qui signifie qu’ils peuvent fonctionner avec une norme Wifi antérieure, telle que « n », « b » ou « g ». En vérité, un répéteur wifi « AC » peut être utilisé avec un boîtier qui émet un signal antérieur, mais il ne fera que reproduire le signal existant au lieu de le transformer en un réseau « AC » plus rapide et plus puissant. Il est donc important de choisir un modèle de répéteur wifi AC qui sera compatible avec les futurs modèles de box internet en fibre optique.

Il est également important de comprendre qu’un réseau Wifi domestique peut utiliser les bandes de fréquences 2,4 GHz ou 5 GHz. Certains modèles de répéteurs ne peuvent gérer que la première bande, tandis que d’autres peuvent gérer les deux et sont appelés répéteurs bi-bandes. En règle générale, le fonctionnement d’un réseau Wifi « AC » nécessite l’utilisation des deux bandes de fréquences, les répéteurs qui affichent la norme « AC » doivent donc être compatibles avec les deux bandes.

Utilisation d’un répéteur Wifi pour se connecter à Internet

Il existe deux manières de base de se connecter à un répéteur Wifi après avoir installé l’appareil manuellement ou en utilisant la fonction WPS. En effet, certains répéteurs répliquent le réseau Wifi de la box ou du routeur Internet d’origine en utilisant le même nom de réseau et les mêmes identifiants de connexion, tandis que d’autres créent un nouveau réseau.

Dans la première situation, tous vos appareils (ordinateurs, tablettes, téléphones portables et consoles de jeux) qui sont déjà configurés pour se connecter à votre box ou à votre routeur pourront se connecter au signal diffusé par les antennes du répéteur sans aucune configuration supplémentaire. Les répéteurs TP-Link, comme le TP-Link RE200, qui est un appareil Wifi standard « AC » avec un port Ethernet en prime pour une connexion filaire si nécessaire, sont connus pour ce type d’activité.

A LIRE AUSSI  Quels sont les matériaux qui peuvent interférer avec votre signal WiFi ?

D’autres fabricants, comme Netgear, utilisent une méthode différente qui utilise le boîtier d’origine pour créer un second réseau Wifi avec un nom différent mais le même mot de passe de connexion. L’utilisateur d’un répéteur Wifi Netgear (Netgear EX6150 ou Netgear EX7300) doit configurer tous les appareils qu’il souhaite connecter au répéteur en se connectant à ce nouveau réseau et en entrant le même mot de passe que celui de la connexion du boîtier du FAI.

Chaque appareil ainsi configuré pourra se connecter au réseau Wifi en sélectionnant le meilleur signal disponible (box wifi ou répéteur wifi) en fonction de son emplacement dans la maison.

Le port Ethernet sur les répéteurs Wifi

Une prise ou un port Ethernet est une option sur certains répéteurs Wifi qui permet de connecter un appareil au répéteur directement via une connexion Ethernet. Cette forme de connexion Internet est connue pour fournir un signal plus rapide et plus constant.

Naturellement, l’inclusion d’un câble Ethernet signifie que la connexion sans fil perd son caractère nomade, ce qui peut être gênant pour un smartphone ou une tablette numérique mais idéal pour connecter un ordinateur de bureau, une console de jeu de salon ou une imprimante.

Pour compléter les caractéristiques de certains répéteurs, il faut noter la possibilité de trouver une prise électrique femelle, qui permet de brancher n’importe quel appareil électrique ou multiprise, ainsi que la présence d’une fonction WPS. Le WPS permet d’activer et de configurer automatiquement l’appareil en appuyant simplement sur un bouton, à condition que votre box ou votre routeur soit également équipé de l’option WPS. Dans le cas contraire, vous devrez procéder à une installation manuelle, ce qui peut s’avérer chronophage pour les débutants, c’est pourquoi le WPS est un critère essentiel à prendre en compte.

Le prix des répéteurs est déterminé par le nombre d’options disponibles et la norme Wifi utilisée, et peut varier de trente à cent euros selon la marque et le modèle.

Où placer le répéteur Wifi dans le logement ?

Abordons à présent la question la plus essentielle : où placer un répéteur Wifi ? Comme nous l’avons vu, le répéteur copie le signal Wifi de la box et le retransmet dans toute la maison via ses antennes. Cela signifie que si le répéteur duplique un signal de mauvaise qualité, il générera également un signal de mauvaise qualité, ce qui n’est pas ce que vous souhaitez. Le choix de l’emplacement d’un répéteur Wifi est donc essentiel non seulement pour améliorer la zone de couverture du réseau Wifi mais aussi pour fournir un signal de qualité.

A LIRE AUSSI  Comment choisir un switch ou un routeur ?

La box internet est au centre d’un réseau Wifi, qui peut être représenté comme un cercle. La vitesse du réseau diminue et devient moins stable au-delà des limites de ce cercle, avec une baisse de performance qui se manifeste sur les appareils par une réduction du nombre de barres de signal affichées.

Le signal de ce premier cercle sera capté par un répéteur Wifi, qui le copiera et le diffusera, formant un second cercle autour de lui. La position du répéteur est un équilibre entre la qualité du signal qu’il reçoit, qui doit être bonne, et votre désir d’augmenter la portée du signal Wifi, qui est le deuxième cercle.

En conclusion, un répéteur Wifi positionné trop près de la box ou du routeur Wifi est peu utile car il n’augmentera pas significativement la portée du signal. En revanche, les répéteurs trop éloignés sont inefficaces car ils ne peuvent que répéter un signal dégradé à un débit trop faible pour répondre à l’utilisation du réseau pour le streaming de films et de vidéos ou pour jouer à des jeux vidéo en ligne. Par conséquent, nous devons nous orienter vers une position moyenne afin d’établir le meilleur emplacement pour un répéteur Wifi dans une maison.