Comprendre le réseau sans fil : La connexion WiFi, les hotspots et l’amplification.

SIGNAL WIFI

Le WiFi est une technologie qui permet d’accéder à Internet sans fil depuis des appareils informatiques (ordinateurs, tablettes, smartphones, etc.) en émettant des ondes radio. Depuis son introduction en 1997, cette technologie s’est imposée dans des millions de foyers français. Le WiFi est actuellement disponible dans un nombre croissant de lieux publics, notamment dans les trains, les aéroports et les cafés. Pour en savoir plus sur cette méthode, lisez notre guide détaillé !

Description du WiFi.

Le WiFi (Wireless Fidelity) est une technologie qui permet des connexions sans fil entre différents appareils ainsi qu’entre un appareil informatique et Internet (par exemple, entre un ordinateur et une imprimante). Les ondes radio sont utilisées pour transmettre des données à un rythme rapide. Le groupe de normes IEEE 802.11, un ensemble de normes mondiales de communication sans fil, contrôle le réseau WiFi.

WiFi était à l’origine le nom de la certification délivrée par la WI-FI Alliance, anciennement WECA, et est en fait une marque déposée (Wireless Ethernet Compatibility Alliance). La norme IEEE 802.11 est communément désignée dans le langage courant sous le nom de WiFi car il est plus simple à retenir. Le nom WLAN (Wireless Local Area Network) est également utilisé dans plusieurs pays, notamment en Allemagne et aux États-Unis.

Quelles sont les utilisations du WiFi ?

Le WiFi permet d’établir des connexions sans fil entre un appareil et l’Internet ou un autre appareil. L’un de ses principaux avantages est de donner aux gens une plus grande mobilité. Grâce au WiFi, vous pouvez désormais surfer sur Internet sans utiliser de fil. Vous pouvez vous déplacer librement partout dans la zone de couverture .

Comment utilise-t-on le WiFi ?

Un routeur et un appareil (ordinateur, smartphone, etc.) équipé d’un adaptateur de réseau sans fil sont nécessaires au fonctionnement d’une connexion WiFi car ils transforment les données fournies en un signal radio. Une antenne radio sera ensuite utilisée pour les diffuser vers le routeur.

Les données sont envoyées dans les deux sens entre l’appareil équipé et le routeur lors d’une connexion WiFi, ainsi que d’Internet vers le routeur. Dans le second cas, c’est l’adaptateur sans fil de l’appareil qui va recevoir les données.

Des ondes radio sont utilisées pour établir la connexion sans fil. Il serait bon qu’aucun autre appareil électrique ne libère d’ondes afin d’avoir une connexion WiFi de qualité et d’éviter les interférences. Le débit sera d’autant plus rapide que le récepteur et l’émetteur seront proches l’un de l’autre.

Vous n’aurez rien à faire pour utiliser le WiFi si vous avez une box Internet. Vous pouvez vous connecter et commencer à utiliser l’Internet sans fil dès qu’il est activé. Chaque box proposée par les grands distributeurs est livrée avec une carte WiFi.

Il existe plusieurs méthodes pour configurer le réseau WiFi. En outre, il existe d’autres modes :

  • le mode « infrastructure », qui est souvent utilisé dans les grandes entreprises. Il permet de connecter des ordinateurs équipés de cartes WiFi entre eux via un ou plusieurs points d’accès.
  • le mode « Ad hoc », qui permet de connecter directement les appareils équipés d’une carte WiFi entre eux sans avoir besoin de matériel supplémentaire comme un point d’accès.
  • Le mode « Pont » , Un réseau peut être étendu en connectant un ou plusieurs points d’accès ensemble.
  • Le mode « répéteur » permet de répéter un signal WiFi plus loin, ce qui permet de couvrir des zones inaccessibles.

Danger des radiofréquences

Les ondes radio sont-elles dangereuses pour notre santé ? C’est la question qui a suscité le plus de discussions ces dernières années. En mai 2011, le WiFi a été classé par l’OMS (Organisation mondiale de la santé) dans la catégorie 2B des substances cancérigènes, c’est-à-dire potentiellement dangereuses pour l’homme.

A LIRE AUSSI  Qu'est-ce qu'un répéteur Wifi ?

Les nombreux protocoles WiFi

Les spécifications 802.11 ont connu plusieurs améliorations depuis 1997. Ces améliorations sont considérées comme des modifications de la norme originale. Nous avons trouvé les principaux protocoles suivants :

  • Le débit potentiel du protocole 802.11b peut atteindre 11 Mbits par seconde.
  • Le spectre de fréquence de 2,4 GHz est utilisé par le protocole 802.11g, dont le débit théorique maximal est de 54 Mbits par seconde.
  • Les bandes de fréquences de 2,4 GHz et/ou 5 GHz sont utilisées par le protocole 802.11n, qui supporte un débit théorique maximal de 300 Mbits par seconde.
  • Un débit potentiel de 1,3 Gbits par seconde est supporté par la norme 802.11ac, qui fonctionne dans la gamme de fréquences de 5,15 à 5,875 GHz. À l’heure actuelle, il s’agit du protocole le plus rapide accessible. De nombreux smartphones, dont les iPhone 6, 7, 8 et X, ainsi que les plus récents Samsung Galaxy et le Honor 8, l’ont installé.
  • Parce qu’elle fonctionne dans le spectre de fréquences de 60 GHz, la norme 802.11ad est incompatible avec les précédentes.
  • le spectre de fréquences de 0,9 GHz utilisé par la norme 802.11ah, qui a été lancée en mai 2017.

La norme 802.11ax a été mise en service à la fin de l’année 2020. Théoriquement, elle offrirait un débit allant jusqu’à 10,53 Gbits par seconde.

Les box Internet utilisent des normes WiFi.

Les normes WiFi a/b/g/n/ac sont celles qui sont accessibles aux personnes. La majorité des box internet sont conformes à la norme 802.11b/g/n. C’est notamment le cas de la Bbox de Bouygues Telecom. Certaines sont également compatibles avec la norme WiFi la plus récente, 802.11ac, comme la Livebox 4 d’Orange. Chez SFR, tout est fonction du modèle que vous possédez. Vous pouvez toujours vous renseigner en vous adressant à votre opérateur ou en vous rendant sur le site de WiFi alliance.

Les avantages et les inconvénients du WiFi

Le WiFi offre aux consommateurs une certaine mobilité en plus d’un certain nombre d’autres avantages tels que le faible coût, la simplicité d’installation et l’adaptabilité. En particulier, les répéteurs WiFi permettent d’étendre la zone de connexion.

Cependant, le WiFi présente également des inconvénients importants. Comme il n’est pas nécessaire de se connecter, ce type de connexion est plus vulnérable au piratage. Par conséquent, afin d’éviter la présence d’intrus, il est nécessaire de protéger son réseau WiFi. Parmi les autres inconvénients, citons le fait que divers facteurs, comme l’existence d’autres équipements électriques, peuvent dégrader la puissance du signal WiFi et que de gros obstacles peuvent rapidement ralentir la vitesse (murs, sols, etc…).

Zoom sur les hotspots WiFi français

La France est le pays qui compte le plus de hotspots WiFi en 2014, selon une enquête réalisée par la société Marevedis Rethink. Au fil du temps, ils ont été beaucoup plus nombreux. Même si les États-Unis et la Chine dépassent désormais la France en termes de connectivité, la France reste l’une des nations les plus interconnectées au monde. Les points d’accès au réseau sans fil WiFi sont connus sous le nom de hotspots WiFi. Les hotspots sont souvent situés dans des lieux publics comme les trains, les gares, les hôtels ou les aéroports et sont souvent gratuits.

Il y a des hotspots de SFR, Bouygues Telecom, Free, et Orange partout en France. Tout ce dont vous avez besoin pour vous connecter est le nom d’utilisateur et le mot de passe de l’opérateur. Par exemple, si vous êtes client SFR, vous pouvez vous connecter gratuitement à n’importe quel hotspot SFR en fournissant simplement vos identifiants personnels.

A LIRE AUSSI  Qu'est-ce qui distingue la technologie 5G de la technologie 4G ?

La liste de tous les hotspots et bornes WiFi exploités par Orange en France peut être consultée sur leur site web.

Conseils pour améliorer votre connexion WiFi

Modifier le canal WiFi

Les radiofréquences sont utilisées pour envoyer des données via une connexion WiFi. Problème : en raison de sa propension à traverser les murs, cette technologie peut être ralentie par des interférences provenant d’autres équipements électriques. Vous pouvez effectuer un test de vitesse pour déterminer la vitesse de votre connexion. Si votre connexion WiFi est vraiment ralentie, vous pouvez essayer d’y remédier en choisissant une fréquence différente de celle de vos voisins.

En raison de la forte densité d’appareils utilisant la gamme de fréquences 2,4 Ghz, celle-ci est souvent saturée. Il est donc conseillé de choisir la fréquence 5 GHz car elle est moins sensible aux interférences et pénètre moins profondément les murs. Elle fonctionne avec la majorité des appareils modernes.

Il suffit de se rendre dans le panneau de configuration pour modifier le canal WiFi de votre box internet. Ensuite, vous aurez une sélection de canaux, chacun correspondant à une fréquence distincte. Il en existe 14, mais seul le Japon est autorisé à utiliser le quatorzième. Il est essentiel de sélectionner un canal WiFi qui fonctionne avec la box Internet que vous utilisez.

Les boosters et répéteurs WiFi sont un moyen de renforcer votre connexion Internet.

Bien que le WiFi puisse traverser les murs et même les sols, sa qualité se dégrade malheureusement à mesure que l’on s’éloigne du routeur. Mais il existe des amplificateurs et des répéteurs WiFi pour résoudre ce problème.

L’objectif des amplificateurs WiFi, parfois connus sous le nom de WiFi extender, est de renforcer le signal. Ils sont conseillés à ceux qui rencontrent des problèmes de réseau. Un WiFi extender est la meilleure option si vous vivez dans une grande maison et que vous souhaitez disposer d’une connexion Internet fiable dans les pièces les plus éloignées de votre routeur.

Vous pouvez étendre le WiFi dans un endroit  votre maison qui n’est pas dans la zone de couverture de votre box wifi en utilisant des répéteurs WiFi. Vous pourrez augmenter la portée de la couverture dans votre maison grâce à ces gadgets.

Installez des adaptateurs CPL (Courants Porteurs en Ligne) comme troisième option au cas où la connexion WiFi de votre maison serait problématique. Ces équipements, qui doivent être fixés à une prise électrique, vous permettent d’installer le WiFi dans toute votre maison. Vous pouvez vous les procurer auprès des grands opérateurs.

La sécurité de votre réseau WiFi

La sécurisation du réseau WiFi de votre box est essentielle pour éviter les piratages et les problèmes de confidentialité. Pour cela, il suffit de s’assurer que votre réseau est sécurisé, c’est-à-dire que vous devez saisir un mot de passe pour vous connecter et accéder à Internet. Dans le cas contraire, votre réseau sera ouvert, permettant à quiconque de se connecter et d’utiliser votre connexion Internet sans avoir besoin de votre autorisation.

Il est recommandé de modifier le nom du réseau lors de la configuration de votre réseau WiFi, évitez d’utiliser votre nom de famille ou le nom de l’appareil que vous utilisez.

Enfin, il est crucial de crypter votre réseau WiFi une fois qu’il a été protégé par un nom et un mot de passe afin de rendre les données envoyées inintelligibles, même si elles sont interceptées par des personnes malveillantes. Pour ce faire, il vous suffit de passer votre boîtier en mode WPA2 (WiFi Protection Access version 2). Vous êtes en mesure de crypter vos données grâce à ce protocole.

A LIRE AUSSI  Quels sont les avantages d'un modem 4G pour les entreprises ?

Remarque : 

Depuis l’écran de configuration de votre box Internet, vous pouvez effectuer des tâches comme renommer le réseau, créer un mot de passe et crypter votre WiFi.

Routeurs pour booster le signal WiFi (Google WiFi et Apple WiFi)

Vous pouvez acheter un boîtier comme les boîtiers Apple WiFi ou Google WiFi pour améliorer votre WiFi. Ces gadgets, qui doivent être utilisés en complément d’un modem, vous offrent la possibilité d’étendre votre zone de couverture WiFi tout en accédant à un réseau plus puissant et donc plus rapide. Avec Google WiFi, il vous suffit de placer l’un des deux boîtiers dans la pièce de votre choix et de connecter l’autre à votre box internet à l’aide d’un fil Ethernet.

Les options en parallèle au WiFi

Le Li-Fi est un substitut du WiFi.

Il existe actuellement très peu d’alternatives au WiFi. Il y a le Li-Fi, qui permet un accès à Internet sans fil (Light Fidelity). Dans cette technique, qui s’apparente au morse, les données sont envoyées par l’intermédiaire de l’illumination des LED (Light-Emitting Diode). Dans une connexion Li-Fi, les spectres lumineux prennent le rôle des ondes radio. Une LED communique un bit 1 lorsqu’elle est allumée et un bit 0 lorsqu’elle est éteinte. Il est impossible de percevoir le changement de fréquence avec l’œil humain car il se produit plus d’un million de fois par seconde.

Le décodeur est placé sur la borne, tandis que le routeur Li-Fi est logé dans l’ampoule LED. Les données sont transférées dans les deux sens, un peu comme le WiFi.

Le Li-Fi présente de nombreux avantages. La possibilité d’interférences entre appareils est particulièrement réduite car cette connexion évite les fréquences radio. Par rapport au WiFi, cette technique offre des avantages supplémentaires :

  • Comme il n’y a plus de restrictions de fréquence ou d’opérateur, elle est moins coûteuse.
  • Plus écologique
  • Comme les ondes lumineuses ne peuvent pas traverser les barrières, elle est plus sûre.
  • Elle est plus rapide
  • Elle permet de connecter plus de sites (notamment ceux qui ne pourraient pas avoir de connexion WiFi à cause des interférences).
  • Par rapport au WiFi, il permet une géolocalisation beaucoup plus précise.

Quand le Li-Fi arrivera-t-il chez vous ? Cette technologie est aujourd’hui utilisée dans quelques musées et gares. Cependant, le passage aux LED peut s’avérer coûteux, notamment parce que la majorité des gadgets (ordinateurs, téléphones portables, etc.) ne sont pas encore compatibles. Il faudra donc attendre un certain temps avant de pouvoir utiliser le Li-Fi à la maison.

Les clés 3G/4G : un substitut limité

Les clés 3G ou 4G peuvent être une option intéressante si votre connexion WiFi n’est pas fiable et que vous pouvez toujours accéder à l’Internet sans fil. Elles sont proposées par les principaux fournisseurs et vous permettent d’utiliser une enveloppe Internet pour certaines zones lorsqu’elle n’est pas disponible. Ces clés offrent une option abordable pour n’avoir qu’un accès restreint à Internet, à partir de 9,99 euros par mois chez Orange ou 8,99 euros par mois chez SFR, mais elles ne sont pas conseillées pour une utilisation au quotidien.