Qu’est-ce qui distingue un switch d’un routeur ?

switch contre routeur

Lorsque vous ne connaissez pas un terme, il peut être un peu effrayant de l’entendre dans le jargon informatique. Il est question de hub, de switch, de routeurs et de modems. Le switch et le routeur sont deux de ces éléments qui sont très populaires. Mais comment les distinguer et à quoi servent-ils ?

Quelles sont les différences entre un switch et un routeur ?

Qu’est-ce qu’un routeur 

Un routeur est un appareil qui permet la communication entre une connexion Internet et un réseau local domestique, qui peut inclure un ordinateur ou un autre appareil connecté. Lorsque vous utilisez le WiFi à la maison, vous êtes en fait connecté à votre routeur, qui gère la transmission des données entre l’Internet et votre ordinateur.

Pour ce faire, le routeur examine l’adresse IP de destination du paquet de données, détermine le chemin optimal qu’il doit emprunter, puis achemine le paquet de données. Lorsque la box de votre opérateur ne peut pas fournir une connexion forte ou lorsqu’un modem est utilisé pour donner votre connexion Internet, vous aurez besoin d’un routeur (dans ce cas, il complète la connexion WiFi fournie par votre box Internet).

Le rôle du routeur dans un environnement professionnel est de relier le réseau interne au réseau Internet externe et de distribuer la même connexion Internet sur plusieurs postes de travail.

En quoi un modem et un routeur diffèrent-ils l’un de l’autre ?

Un modem et un routeur ne sont pas la même chose. En réalité, leurs fonctions sont complémentaires. Le signal réseau de votre fournisseur d’accès à Internet est converti en un signal réseau standard par le modem. Le routeur va ensuite distribuer ce réseau aux différents appareils après l’avoir capté. Aujourd’hui, la majorité des boîtiers proposés par les opérateurs combinent un modem et un routeur en un seul boîtier pour des raisons pratiques. Les routeurs se déclinent en plusieurs variétés, notamment les routeurs WiFi et 4G.

A LIRE AUSSI  Comment choisir un switch ou un routeur ?

une fonction de protection

En plus de fournir un accès à Internet, un routeur a une autre fonction intrigante. En effet, il permet également de protéger votre réseau contre toute intrusion extérieure ; certains routeurs WiFi constituent la meilleure défense contre le piratage et le vol de données. L’ordinateur et les informations qu’il contient peuvent donc être protégés contre les cyberattaques en activant le degré de protection maximal du routeur.

Les routeurs sont équipés d’un micrologiciel, une sorte de logiciel, pour effectuer cette tâche. Chaque fois qu’une mise à jour du fabricant du routeur est publiée, ce programme doit être actualisé pour obtenir les meilleures performances.

Faire passer une utilisation avant toutes les autres

Une fonctionnalité intéressante d’un routeur WiFi est appelée QoS. (Qualité de service).

Grâce à cette QoS, un protocole ou même un appareil peut être prioritaire par rapport aux autres. Grâce à cette QoS, vous pouvez demander à votre routeur de donner la priorité aux données vidéo, par exemple, ou lui demander de donner la priorité aux données de votre console de jeux vidéo. Dans tous les cas, lorsque votre réseau est fréquemment utilisé à un moment donné de la journée, il est toujours possible de donner la priorité à une utilisation particulière,

Cette option est assez simple, souvent grâce à une application pour smartphone qui vous donne accès à votre réseau et vous permet de le mettre à jour rapidement.

qu’est-ce qu’un switch?

Faisons une comparaison pour mieux saisir ce qu’est un switch. Lorsque vous devez brancher un nouvel objet à la maison mais que vous ne disposez pas d’une prise électrique libre, vous utilisez souvent une multiprise. Un switch est un peu comme une multiprise pour les réseaux. Il s’agit d’une pièce de matériel (souvent un boîtier avec de nombreux ports Ethernet) qui fonctionne comme un pont multiport et connecte plusieurs segments de réseau informatique. La possibilité de connecter de nombreux périphériques à un réseau informatique Ethernet est, par essence, assurée par les switch.

A LIRE AUSSI  Comment accéder à Internet grâce au Kit CPL ?

Le nombre de périphériques que vous devrez connecter au switch déterminera le nombre de ports dont il dispose. Il s’agit généralement d’un équipement professionnel doté de 24 ports mais plus il sera gros et cher, plus il aura de ports.

Le successeur du hub

Un type de nœud appelé « hub » (également connu sous le nom de « concentrateur » ou de « répéteur multiport ») concentre le trafic des autres appareils connectés et transmet toutes les données qu’il a reçues à tous les appareils reliés. Comme le switch, le concentrateur comprend une variété de ports (4, 8, 16 ou 32), et le nombre de ports est déterminé par le nombre d’ordinateurs qu’il relie. Cependant, le concentrateur n’est pas un dispositif intelligent car il ne peut pas faire la différence entre les expéditeurs et les destinataires des messages, ce qui peut entraîner des problèmes de collision car il renvoie le message à tous les dispositifs même si certains d’entre eux ne sont pas les destinataires prévus.

Le switch réseau, par opposition à un concentrateur, filtre et achemine les données comme un pont. En libérant la bande passante, ce filtrage des données réduit les problèmes de collision entre les émetteurs et les récepteurs de messages. Grâce à ce changement, votre connexion est plus efficace car elle est moins encombrée. Par conséquent, si de nombreux ordinateurs sont simultanément reliés au même réseau et utilisés, le switch peut s’avérer extrêmement utile.

A LIRE AUSSI  Choisir un routeur 4G pour votre entreprise

une fonction de connexion et de filtrage

Le switch effectue deux tâches : la connexion et le filtrage. En plus d’évaluer les trames qui arrivent sur les ports d’entrée et de filtrer les données pour les envoyer au port approprié, le commutateur agit également comme un moyen de transit pour les trames (comme le routage peut également le faire). Il produit également des circuits virtuels.

Les switch les plus populaires disponibles aujourd’hui sont le switch Ethernet et le switch HDMI, mais il en existe de nombreux autres types. Chaque modèle de switch est disponible auprès d’entreprises spécialisées comme Cisco, Netgear ou D-Link. Plusieurs techniques existent pour déterminer le mode de transmission que chaque modèle est capable d’utiliser :

  • un mode direct sans détection d’erreur ;
  • le mode différé (avec des vérifications trame par trame) ;
  • Le fragment libre, qui combine les deux phases précédentes ;
  • le commutateur automatique, peut-être (choix automatique entre les trois modes précédents).

Switch et routeur, découvrez pourquoi choisir l’un plutôt que l’autre.

en somme 

La principale distinction entre un switch et un routeur est qu’un switch permet de connecter plusieurs appareils au même réseau, tandis qu’un routeur relie plusieurs réseaux entre eux. 

Vous aimerez aussi notre article sur Comment choisir un switch ou un routeur ?